Résiliation assurance habitation 

Partagez-moi !

Vous souhaitez changer d’assurance habitation et donc résilier votre ancien contrat ? Une résiliation d’assurancen’est pas toujours simple. Qui peut obtenir la résiliation d’un contrat assurance habitation ? Quand et pour quels motifs résilier son assurance habitation ? Les Dossiers de l’Epargne vous aident à résilier votre assurance logement.

Comment résilier une assurance habitation ?

La résiliation d’un  contrat assurance habitation ne peut être effectuée que par le souscripteur, un héritier ou l’assureur. Pour cela, vous devrez envoyer une lettre de résiliation de votre assurance habitation à votre assureur.

Sur Internet, vous trouverez de nombreuses lettres type de résiliation assurance habitation. Sur cette lettre, indiquez bien le motif de la résiliation, la date de résiliation, le numéro de contrat. Envoyez votre lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception et conservez-en une copie.

Résilier à l’échéance

Le  plus simple est de résilier votre contrat d'assurance à l’échéance. Pour cela, informez-vous de la durée du préavis prévu dans le contrat. Selon l’article L 113.12.2 du Code des Assurances, un préavis minimum de 2 mois avant l’échéance sera exigé.

De plus, désormais, selon la loi Chatel du 1er août 2005, votre assureur a l’obligation de vous informer de la date de fin de contrat au moins 15 jours avant le début du préavis. Si votre assureur ne vous a pas prévenu dans les délais, vous avez 20 jours à partir de la réception de l’avis d’échéance pour résilier.

Résilier en cours de contrat

Par contre, résilier en cours de contrat est beaucoup plus difficile. Vérifiez d’abord quelles peuvent être les motifs de résiliation.

Il existe également des cas spécifiques comme la résiliation de l’assurance habitation pour déménagement, changement de situation matrimoniale, changement de profession ou retraite. Vous devrez fournir à votre assureur toutes les pièces justificatives.

Vous pouvez également résilier votre contrat de plein droit si, en cas de diminution du risque, par exemple si vous faites poser une alarme, votre assureur refuse de baisser vos primes.

Partagez-moi !